[la nmbs vous informe]

27 novembre 2007

Retour de Bruxelles vers Ath malheureusement chahuté ce lundi soir.

Après le boulot et la salle de sport, le train de 21h05 pour Mouscron à la gare centrale. Et très vite, arrêt contraint du convoi chez nos amis d’Hal. Un accident est survenu sur la voie entre Halle et Edingen. Le train est arrêté car une seule voie est praticable. Info délivrée uniquement en néerlandais. Idem dix minutes plus tard quand on nous signale que le train est immobilisé pour une durée indéterminée le temps que le Parquet autorise la réouverture de la voie. Et rebelote quand on annonce enfin que le trein gaat verder mais que les passagers pour Edingen sont priés d’uit te stappen. J’informe quelques concitoyennes ignorantes du flamand mais certainement remplies d’autres qualités.

Et voilà, on repart sans les gens d’Enghien et sans regret. Juste avant d’arriver à Braine-le Comte – surprise, c’est pas sur le trajet d’habitude et on ne nous a rien dit – l’accompagnateur du train se souvient qu’il parle français et rien que français : « Mesdames et messieurs, le prochain arrêt de ce train est Ath. Nous nous excusons encore pour le retard pris durant ce voyage à cause d’un suicide sur la voie entre Hal et Enghien. » C’est dit sans fioritures. Mais je me dis qu’on a échappé au pire. L’accompagnateur aurait pu s’exprimer en allemand.

Et il aura donc fallu qu’une pauvre en âme en peine rencontre le train de 21h05 quelque part sur la ligne 94 pour que je me rende compte d’une chose passée inaperçue jusque maintenant, malgré mes nombreux voyages en train : en Région bilingue de Bruxelles capitale, le personnel s’exprimerait dans les deux langues nationales. En Brabant flamand, il ne parlerait que flamand, forcément, et après la commune à facilités d’Enghien, c’est le français qui prévaudrait. Faudra que je fasse le trajet jusque Mouscron pour vérifier que là-bas, c’est bien à nouveau le bilinguisme qui s’impose.

« Et ça va ressembler à quoi quand la SNCB sera régionalisée », me dis-je quand j’arrive avec quarante minutes de retard à Ath. C’est jamais que la quatrième fois en une semaine que le train n’est pas à l’heure…

Publicités

4 Réponses to “[la nmbs vous informe]”


  1. Courage, Ronny. La résignation est un suicide quotidien.

  2. ronny balcaen Says:

    Merci Karim pour ce bref commentaire compassionnel

  3. Gomes da Silva Says:

    Il ya de quoi en avaler ses « amis d’Hal »

  4. pluc Says:

    Etant moi aussi coutumier de cette même ligne, je ne peux que compatir… et ronger mon frein.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :