Où va le rail belge?

Suppression de trains, diminution du service à la clientèle, fermeture de guichets, pression accrue sur le personnel, etc. : l’annonce des pistes d’économie étudiées par la SNCB résonne comme un véritable coup de tonnerre pour les voyageurs et les cheminots, déjà confrontés à une situation difficile. Pour le détail des mesures, voir notamment l’article sur le site de la RTBF qui annonçait l’information en primeur hier soir.

Si l’annonce de ces mesures fait grand bruit, on pouvait néanmoins s’attendre à ce qu’elles sortent un jour. On sait que la situation financière de la SNCB ne fait que se dégrader depuis 2008. Un premier coup de semonce avait déjà été tiré dès le lendemain de l’adoption difficile du plan de filialisation de B-Cargo (le secteur marchandises) à la mi-décembre 2009. Les dirigeants de la SNCB Holding avaient alors prévenu par écrit la Ministre de tutelle que les objectifs du plan financier 2008-2012 ne pourraient pas être rencontrés.

J’avais interpellé Inge Vervotte à la Chambre le 1er février dernier (compte-rendu intégral de la commission en cliquant ici). Répondant à mes questions et à mes craintes sur la dégradation du service, la Ministre de tutelle s’était alors voulue rassurante. Extraits :

Ronny Balcaen : Madame la ministre, nous sommes devant la quadrature du cercle. Il faut améliorer la situation financière tout en respectant les objectifs de ponctualité que vous avez évoqués et qui demandent que des moyens budgétaires y soient affectés. Il y a la question de la survie des arrêts, des petites gares. On peut légitimement se poser la question de l’impact de cette situation financière et en l’absence d’une aide, de l’impact sur la qualité du service à long terme, qui pourrait être déplorable pour les navetteurs et les usagers du train mais aussi pour l’ensemble du groupe SNCB.

Inge Vervotte : Nous bloquerons évidemment les propositions visant à réaliser des économies en supprimant des services mais nous sommes convaincus qu’il est possible d’encore progresser en matière de synergie.

J’attends aujourd’hui de Madame Vervotte qu’elle tienne ses engagements. Il serait en particulier inacceptable qu’on laisse prendre des décisions d’une telle importance sous prétexte d’un gouvernement en affaires courantes. Read the rest of this entry »

Publicités

Jeudi soir tard, nous avons pris la route pour Modène en Italie. Pour y assister à la première de Beards-I Deamonie, dans le cadre du festival d’art contemporain Vie de la Région d’Emilie-Romagne. Un spectacle de près de trois heures, en italien, inspiré de la légende de Barbe Bleue et créé à Modène au Téatro delle Passioni avant d’être présenté à Liège au Théâtre de la Place, à Bruxelles et Rennes très prochainement (avec Jean Fürst et Bénédicte Davin. Direction Stefan Oertli).

dsc00307.JPGCes deux journées à Modène auront été l’occasion par ailleurs de découvrir une ville très attirante. Pas forcément pour son vinaigre balsamique vendu parfois au prix du caviar, peut-être pas non plus pour Luciano Pavarotti, l’enfant du pays enterré il y a à peine quelques semaines.

Si Modène séduit, c’est parce que la ville offre un décor et une douceur de vivre incomparable. Ici, la qualité de vie et les questions de mobilité sont des priorités, ça ne fait aucun doute. Et ça se sent tout de suite. Modène est ainsi une des premières villes européennes à avoir développé un plan agenda 21 au début des années 90.

Pionnière dans le concept de la politique des temps de la ville, Modène a développé un Pacte où « la mobilité est envisagée comme un élément central de l’amélioration de la qualité de vie et est appréhendée comme un droit et non plus seulement comme une condition de l’accessibilité » pour reprende les termes de Jean-Yves Boulin.

Résultats les plus visibles pour le touriste : une ville accessible, sans pression automobile excessive, avec un centre-ville essentiellement résérvé aux cyclistes et piétons qui s’en donnent à coeur joie dans une joyeuse anarchie, des transports en commun très développés, des pistes cyclables particulièrement sécurisées, des parkings à vélos un peu partout, un système de location gratuite. Et donc un plaisir certain de déambuler en ville (merci à Olivier pour les photos prises vendredi après-midi à l’heure de la sieste…).

dsc00298.JPG

Modène a notamment parié sur le développement des véhicules électriques, à deux , trois ou quatre roues. Dès 2008, la ville participera à un projet-pilote européen qui permettra à ses habitants de tester des véhicules alimentés à l’électricité par une pile à combustible utilisant de l’hydrogène (projet Hychain). Read the rest of this entry »

Une vidéo qui fait le tour des blogs dédiés à la pub. Elle trouve ici sa place grâce à Gregory, le dénicheur des petites perles du genre sur dailymotion et youtube.

Une histoire aux accents universels; et qui puise son inspiration dans les meilleurs sentiments pour être en phase avec les défis de notre temps.

Plus d’informations en anglais et en allemand sur le site d’Epuron.

photo_de_classeTrois ans après leur naissance, les enfants présentant un niveau élevé de concentration de plomb dans le sang ont un QI de 17 points plus faible que les autres enfants, révèle une étude menée auprès de 200 enfants flamands, relayée aujourd’hui dans la Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

« L’étude montre que la pollution de l’air provoquée par les voitures et l’industrie n’a pas seulement un impact sur la santé physique des gens, mais aussi sur le développement intellectuel », explique le docteur Nick Van Larebeke, spécialiste en prévention du cancer à l’université de Gand. Van Larebeke, porte-parole du Steunpunt Milieu en Gezondheid, a fait part des résultats de cette étude lors d’une conférence internationale sur la pollution environnementale organisée dans les îles Féroé. Read the rest of this entry »

Parce que la Commune d’Ath, contrairement à ses obligations, semble vraiment réticente à mettre la totalité de l’étude environnementale à disposition des habitants, Ecolo-Ath fournit le document en ligne. Pour informer et continuer notre combat contre la pollution et pour la santé. Pour rappel, les auteurs de l’étude parlent de sonnette d’alarme qui doit pousser à agir rapidement.

Continuant son combat de longue date contre la pollution par les métaux lourds, ECOLO-Ath vous fournit aujourd’hui le texte complet de l’étude environnementale, dans l’état où nous avons pu nous le procurer.

Aujourd’hui, la majorité absolue socialiste demande 7 euros aux habitants pour recevoir une copie de cette étude. 7 euros pour 45 pages, c’est une barrière scandaleuse qui vise encore et toujours à maintenir la population dans l’ignorance de la situation! Fidèle à ses valeurs de démocratie et de transparence, Ecolo vous permet aujourd’hui de prendre connaissance et d’imprimer gratuitement le document.

Cliquez ici pour prendre connaissance de ce rapport de 45 pages au format pdf. Attention, il est évidemment un peu lourd à télécharger (un peu plus de deux mégas).

Toujours dans la ligne de ce qu’il a fait depuis deux ans sur ce dossier, le groupe Ecolo d’Ath a aussi suscité des questions au Parlement wallon et au Parlement de la Communauté française ces derniers jours. Read the rest of this entry »

Je rêve ou quoi? Plus de trente ans de majorité absolue socialiste à Ath ont fait perdre la dernière once de sens commun aux dirigeants locaux. Alors que l’étude environnementale sortie mardi soir parle de « sonnette d’alarme » qui doit pousser à « agir au plus vite », le bourgmestre et son échevin de la pollution s’échinent à minimiser la portée du document, particulièrement embarrassant pour le pouvoir en place il est vrai, lui qui a toujours nié la pollution par les métaux lourds.

Ainsi, l’échevin Jean-Pierre Denis, du haut de sa science, affirme dans la presse que manger de temps en temps une salade plombée ne peut pas faire de tort. On lui en réserve une pleine caisse à celui-là… Quand on a en charge la sécurité et la destinée d’une ville et de ses habitants, on devrait éviter ce genre de propos malheureux. On me dit que les experts à ses côtés au moment de la conférence de presse avaient une moue dubitative à l’écoute de ces vérités. Read the rest of this entry »

ronny balcaenVoilà plus de deux ans maintenant qu’ECOLO-Ath mène un combat pour faire reconnaître les problèmes de pollution par les métaux lourds sur notre ville. Notre groupe local a travaillé sans relâche pour mettre la pression sur les autorités communales et briser la chape de plomb qui pèse sur les problèmes de santé-environnement à Ath. Notre site web reprend l’historique de notre action (voir vidéo explicative).

Ce mardi soir, poussés dans le dos par une dernière interpellation des écologistes athois (voir notre article du 15 mai), le bourgmestre et son échevin de l’environnement ont enfin dévoilé les chiffres plus qu’inquiétants de la pollution à l’ouest de la ville. Read the rest of this entry »