une photo de campagne... sur fond bleu!

Qu’on en pense du bien ou du mal de ces élections, il faut y aller ! Et l’avantage d’élections anticipées, c’est une campagne courte et qui ira – je l’espère –  rapidement à l’essentiel : l’emploi, la crise financière et la spéculation, la politique budgétaire, l’environnement.

Après tout, autant rabattre les cartes après trois années d’un gouvernement immobile. Ecolo dans l’opposition a fait son travail, notamment en participant aux négociations communautaires.  Et en plaidant sans relâche pour la transition écologique de notre société. Je reviendrai jour après jour sur les priorités que nous défendons durant cette campagne.

C’est mercredi dernier que la liste Ecolo pour le Hainaut a été approuvée par une grande majorité des membres à La Louvière. Depuis, les choses se sont accélérées. Read the rest of this entry »

Publicités

La liste Ecolo pour les élections de juin 2009. Photo (cc) : Hugues Thibaut

La liste Ecolo pour les élections de juin 2009. Photo (cc) : Hugues Thibaut 2009

Samedi matin, Ecolo-Picardie a présenté la liste des candidates et des candidats qui mèneront la campagne pour les prochaines élections régionales et communautaires du 7 juin prochain.

Comme c’est de tradition chez Ecolo, la liste a été constituée de manière démocratique et soumise à l’approbation de l’ensemble des membres. La liste a été constituée en deux temps.

  • Le 31 janvier dernier à Pommeroeul, les militants ont désigné les deux premiers candidats effectifs et les deux premiers candidats suppléants.
  • Le 5 mars dernier, sur proposition du Bureau de campagne régional, l’assemblée des membres a approuvé le reste de la liste.

Le travail collectif qui a été mené avec les instances du parti au niveau fédéral nous permet de présenter une liste en ordre de marche pour mener la campagne.

  • La liste assure une alternance homme-femme quasi généralisée.
  • Elle compte en son sein trois candidates de moins de quarante ans dont deux de moins de trente ans.
  • Elle accueille des personnes issues d’horizons variés et aux engagements et expériences diversifiés.
  • Elle mêle personnes connues et nouveaux venus, provenant des quatre coins de notre région. Read the rest of this entry »

secretariat ecolo picardie

Samedi dernier, les écologistes de Wallonie picarde ont procédé au renouvellement de leur secrétariat régional, animateur et porte-parole des instances, pour les deux années qui viennent. C’est à Frasnes que l’élection à eu lieu. L’équipe composée de Ingrid Delmot, Chloé Deltour, Jean-Philippe Papart, Thibaut Ghils et moi-même a été élue face à l’autre équipe avec près de 70% des suffrages

L’équipe élue a pour ambition de travailler à la reconquête d’un siège de député wallon lors des élections de 2009. Cela passe par un renforcement du parti, une meilleure implantation, un meilleur accueil des nouveaux membres… et surtout la création de cinq groupes locaux là où ils n’existent pas encore, comme par exemple à Rumes, Flobecq, Chièvres, Mont-de l’Enclus ou Brugelette,…

Il termine avec Isabelle Durant un tour des régionales en préparation de l’assemblée générale élective de dimanche à Gembloux. Hier ils étaient à Tournai jusque tard le soir pour une rencontre avec des militants de Wallonie picarde, du Centre et de Mons-Borinage, dans une salle bondée. Ce matin, le duo a enchaîné la Première et Bel-RTL. Javaux a prolongé par le Grand Oral sur Mint. Reflet d’un emploi du temps bien chargé qui n’empêche pas « Jean-Mi » de consacrer du temps à son amoureuse, comme il l’appelle. Voilà Mathieu Col rassuré…

Vodpod videos no longer available.

demotte« Ils n’en mouraient pas tous, mais tous étaient frappés… »

Cassée, l’image lisse de M. Demotte, le notaire du budget de la santé, lequel est à l’équilibre, nous répète-t-on à l’envi, alors que les inégalités sociales face à la santé ne font que croître. Sa réputation d’homme intègre et honnête vient d’en prendre un sérieux coup. Et tout cela en direct à la RTBF, malheureusement pour lui.

Face à Jean-Michel Javaux, le candidat socialiste, avec son petit côté donneur de leçon qu’on lui connaît bien, a tenté de faire croire au téléspectateur que les écologistes faisaient campagne avec des voitures hyper-polluantes. Histoire de faire oublier Flahaut et son hélicoptère.

Et d’exhiber une photo prise par un militant socialiste liégeois montrant un 4X4 aux couleurs d’Ecolo. Photo truquée. Un peu comme les PV du collège communal de Charleroi, les comptes du PS, les marchés publics, l’attribution des logements sociaux, etc. complétez la liste vous-même s’il vous plaît.

Les socialistes avaient eu la lumineuse idée d’effacer du cliché l’autocollant LPG affiché sur le véhicule avant de l’envoyer à la presse avec le commentaire suivant : « Une bonne grosse américaine non équipée au LPG et qui consomme 25 litres aux 100 km pour faire campagne, ça c’est la créativité d’un parti qui milite en faveur de l’environnement. » Read the rest of this entry »

Inauguration, ce samedi à Moulbaix, du moulin de la Marquise, récemment rénové de bien belle manière. Nous souhaitions vraiment être présents pour cette occasion.

Le moulin de la Marquise, construit sans doute en 1747, a fait l’objet de plusieurs rénovations au fil du temps. Il est aujourd’hui encore en activité, grâce à Jozef Dhaenens qui assure aussi l’animation autour du site.

Très bel exemple de l’utilisation des énergies renouvelables à travers les siècles, ce monument du patrimoine du Pays Vert répond aujourd’hui à la modernité de l’éolienne de Ghislenghien, visible depuis le site de Moulbaix. Read the rest of this entry »

Plus d’un an après l’annonce du lancement de l’enquête sur la pollution à Ath, et plus de six mois après sa fin annoncée, encore aucun résultat n’a été communiqué à la population athoise. Ecolo-Ath interpelle.

ath - rosaceEn mai 2006, Ecolo dénonçait les risques de pollution par les métaux lourds à Ath. La chose n’a pas plu à tout le monde, mais les craintes ont été confirmées par les mesures du réseau de la qualité de l’air en Région wallonne : mauvais bulletin à Ath en matière de pollution de l’air par certains composants comme le plomb, le cadmium, le nickel et le chrome.

Pressées par ces révélations, les autorités communales annonçaient le lancement d’une enquête en collaboration avec la Communauté française et la Région wallonne. Cette enquête se verra finalement confiée au seul Institut Provincial d’Hygiène et de Bactériologie de Mons. Read the rest of this entry »