fantome.gifIl se passe toujours quelque chose à Ath. Et à vrai dire, depuis la catastrophe de Ghislenghien il y a près de trois ans maintenant, on sent que le pouvoir en place gère de moins en moins bien les choses. Nos révélations depuis 2005 sur l’état de la pollution au centre-ville ont contribué avec d’autres à ce qui ressemble de plus en plus à l’effondrement d’un pouvoir absolu socialiste tenu à bout de bras par quelques personnalités…

Car c’est bien le réveil d’une opposition jusqu’alors particulièrement docile qui aura permis de mettre à jour une série de dossiers génants pour le Parti socialiste : saga du parking payant parsemée de décisions illégales, black out sur les niveaux de pollution du sol en métaux lourds, ou dans un autre genre, admonestation de la Commission du Pacte culturel sur l’absence d’accès des groupes de l’opposition aux colonnes du bulletin communal, …

Dernier événement en date donc, la révélation de la tenue de collèges fantômes, comme à Charleroi. Laurence Nasdrovisky, conseillère communale MSAD, et ancienne socialiste, avait déjà soulevé le lièvre en évoquant il y a quelques semaines une tenue assez hasardeuse du registre des PV du collège sous l’ancienne législature communale. Read the rest of this entry »

Publicités