Depuis le 1er septembre de cette année, les droits de l’enfant n’ont plus de délégué général en Communauté française.

Pourtant annoncée de longue date par le principal intéressé, sa fin de fonction prématurée n’a pas été anticipée par le Gouvernement de la Communauté française qui a lancé la procédure de renouvellement seulement en date du 14 septembre dernier.

Un mois plus tard, le Gouvernement clôt l’appel à candidatures et fait, une fois de plus, montre d’un amateurisme très professionnel en communiquant de manière pour le moins maladroite : « On a reçu 16 candidatures, plus l’une ou l’autre qui traînent peut-être encore dans les couloirs du cabinet… » relate-t-on place Surlet de Chokier, chez Marie Arena. Tant qu’elles ne moisissent pas dans la salle de douche, diront les plus naïfs…Oui, mais…

… pareil message ne peut que susciter la suspicion. De nouveaux éléments troublants sont d’ailleurs venus apporter de l’eau au moulin de ceux qui pensent que les jeux sont déjà faits. Et que le nom du nouveau délégué est déjà connu… fruit d’un compromis plus global entre PS et cdH sur toute une série de mandats à se partager… La mise sur pied d’un jury externe chargé de remettre un avis sur les candidatures pourraient donc n’être que poudre aux yeux.

Les débats au Parlement durant cette semaine écoulée sont assez révélateurs à cet égard… Read the rest of this entry »

Publicités