Sarah Turine applaudie par la salle après son discours de clôture

Un congrès comme je les aime. Malgré le beau temps, la salle de la Géode à Charleroi était remplie ce dimanche 23 mai pour le premier événement de campagne axé sur nos priorités socioéconomiques. Des interventions de qualité, la participation d’acteurs de terrain et un timing dynamique ont boosté les militants si c’était encore nécessaire !

La crise économique et financière, la menace de l’austérité, l’emploi,… autant de thèmes qui préoccupent les citoyens, au-delà des questions communautaires. Autant de défis socioéconomiques pour l’avenir auxquels Ecolo apporte une réponse intégrant les dimensions sociale, environnementale et éthique. Le congrès a été l’occasion de faire le point sur les solutions politiques d’Ecolo propose pour réussir une transition écologique de l’économie et soutenir l’emploi. Au carrefour de toutes les crises, il serait trop facile de proposer un peu plus de la même chose pour s’en sortir. Il faut des mesures nouvelles, radicales et originales pour retrouver le chemin de la prospérité. Une prospérité nouvelle et mieux partagée. Et pas uniquement basée sur le sacrosaint indicateur du Produit Intérieur Brut (PIB). C’était le message que nous voulions faire passer dimanche.

Face à la crise financière, Jacky Morael, tête de liste au Sénat, a rappelé nos propositions pour mettre fin aux spéculations qui menacent les Etats, l’agriculture et l’équilibre de nos sociétés. Il a revalorisé aussi le principe de la fiscalité. Ecolo veut mettre fin aux déséquilibres en la matière. En écho, Guy Fays, secrétaire général de la FGTB Namur a rappelé que les bénéfices de Suez-Electrabel-Tractebel se montent bon an mal an à 6 milliards d’Euro sur lesquels le groupe ne paie que 756.000 euros d’impôts. Un taux particulièrement avantageux mis en exergue par Trends.

Read the rest of this entry »

Publicités

ecoloEcolo dribble le cdH, et avec une hausse de 5,8% par rapport aux dernières élections, devient le troisième parti en Wallonie. Le PS continue sa descente et perd encore 3 points.

Aujourd’hui, près d’un wallon sur cinq se dit donc prêt à voter Ecolo. C’est le principal enseignement du sondage Dedicated Research réalisé pour la RTBF et le Soir. A Bruxelles, les Verts continuent à monter aussi, de manière moins prononcée cependant.

Quelque 40 jours après la réelection du ticket Javaux-Durant à la tête du parti écologiste, les Verts sont récompensés par l’attitude constructive et tranquille adoptée durant la plus longue crise institutionnelle que vit la Belgique. Pour avoir cultivé ses liens avec son alter égo flamand de Groen!, Ecolo est considéré comme un recours contre l’agitation des autres partis. Une attitude de loyauté fédérale que les sondés n’opposent pas à la défense des francophones : 0% des personnes interrogées considére qu’Ecolo est un danger pour le front francophone, au contraire des autres partis, MR et PS en tête, dont les citoyens ne semblent pas comprendre la stratégie et les objectifs.

Reçus aujourd’hui par Verhofstadt, Javaux et Durant ont redit la disponibilité d’Ecolo pour aider le pays à sortir de la crise.

Isabelle Durant et Jean-Michel Javaux

Mon climat de campagne a suivi pour vous en direct l’assemblée générale d’Ecolo ce dimanche après-midi à Gembloux (photos Benoît Dive).

En exclusivité sur le web, voici les résultats du vote : Durant et Javaux, après présentation de leur programme et interventions des militants, ont été réélus à bulletins secrets à 88%.img_2019.jpg

Ecolo a maintenant quatre ans pour consolider sa base, moderniser son fonctionnement, s’ouvrir, et renouveler son programme pour encore mieux l’adapter aux problémes du pays, de la planète, et des plus défavorisés.

Tout ça alors que les sondages de La Libre Belgique nous donnent 3èmes à Bruxelles devant le cdH et toujours en progression en Wallonie…

En Suisse, les écologistes progressent de 4 points ce dimanche, au détriment des socialistes. Ce sont les vainqueurs de l’élection, après la droite dure. Analyse sur le site d’Ecolo, avec Raphaël Thiémard, candidat suisse en Belgique.